Affaire de famille : à la rencontre des Hébrard, tailleurs de pierre depuis cinq générations

Dans son rendez-vous du dimanche, France 2 vous emmène ce 23 octobre dans le Cantal à la rencontre de la famille Hébrard, tailleurs de pierre depuis cinq générations. 

France 2

Depuis cinq générations, la famille Hébrard sculpte les pierres solidifiées issues des volcans dans le Cantal. Roger, officiellement à la retraite, et son fils Emmanuel perdurent une longue tradition de tailleurs de pierre. Leur filon ? La lave de Bouzentès. C'est une roche aux nuances grises bleutées, la pierre précieuse des habitants du Cantal. "C'est mon gagne-pain et puis je suis né là-dedans, c'est ma vie quoi", explique Roger Hébrard.

Plus facile avant ?

À Saint-Flour, cette pierre est omniprésente. Sur la cathédrale, les façades, les ruelles, mais depuis cinq générations, les Hébrard travaillent aussi le granite. L'arrière-arrière-grand-père a notamment participé au chantier du viaduc de Garabit signé Gustave Eiffel. Si à l'époque tout se faisait à la main, 150 ans plus tard, les machines font 80% du travail. Tout semble plus facile pour la nouvelle génération, en apparence. "Les gens commandent, il leur faut pour presque le jour même alors qu'à l'époque ils avaient du temps. [...] C'était plus dur, mais c'était moins de soucis, je pense", confie Magali Hébrard, artiste émailleuse sur pierre.

 

Le JT
Les autres sujets du JT