A l’hôpital de Pau, des collégiens organisent un "speed dating" pour découvrir les métiers de la santé

Publié
FTR
Article rédigé par
France Télévisions

S’informer, pour bien s’orienter. Des élèves de 4e d’un collège de Mourenx ont sollicité les personnels de l’hôpital de Pau pour qu’ils leur expliquent leurs métiers. Une rencontre sous forme de "speed dating" à laquelle a participé une trentaine de professionnels de santé. #IlsOntLaSolution

Elles et ils entreront en 3e à la rentrée prochaine et viendra déjà le temps des premiers choix d’orientation. Ces élèves d’un collège de Mourenx qui s’interrogent sur les métiers de la santé ont voulu poser leurs questions directement à des professionnels. Ils ont eu l’idée d’organiser une rencontre en mode "speed dating" et sollicité les personnels de l’hôpital de Pau. "C’est eux qui ont choisi de prendre contact avec l’hôpital de Pau. Toute la démarche a été faite par eux, nous étions juste là pour les guider, corriger les fautes quand ils envoyaient des courriers et pour les préparer aux appels téléphoniques avec les professionnels", explique Manuela Fonséca, enseignante au collège Pierre Bourdieu de Mourenx.  

Du brancardier au chirurgien

Chirurgiens, médecins, infirmiers, aides-soignantes, sages-femmes, brancardiers, mais aussi personnels administratifs et techniques, en tout, trente professionnels se sont mobilisés pour aller à la rencontre de ces jeunes en mal d’information et pleins de questions. Formation, salaires, conditions de travail, tous les sujets ont été abordés. L’occasion pour ces personnels de redorer l’image d’un secteur hospitalier malmené et qui attire de moins en moins les jeunes. "On entend souvent que c’est un métier difficile, certes, mais c’est un très beau métier qu’il faut valoriser le plus possible", explique Stéphanie Weber, infirmière addictologue, séduite par cette démarche inédite.  

Les collégiens eux sont repartis avec des réponses à leurs questions, et certains déjà confortés dans leurs choix, comme Louane qui a pu discuter avec des représentantes d’une profession qui la fait rêver : "Plus tard, j’aimerais bien faire des études pour devenir sage-femme. Et en fait, ça m’a beaucoup intéressé qu’elles nous parlent de leur parcours et de ce qu’elles font ici au quotidien. Quand tu te lèves et que tu te dis que la journée tu vas aider des gens, c’est important et c’est touchant".    

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.