Cet article date de plus de dix ans.

Les Français inquiets pour l'emploi et le prix de l'essence

SONDAGE Selon le baromètre Viavoice - BPCE pour les Échos et France Info, l'opinion publique est partagée entre espoir et résignation à quelques jours du second tour. Au coeur de leurs inquiétudes : l'emploi, sujet-clé de cette campagne pour un tiers de Français, mais aussi la hausse des prix du carburant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Pour 31% des personnes sondées, c'est le sujet le plus prioritaire en cette période de campagne électorale. L'emploi est aujourd'hui l'inquiétude majeure des Français : "si les candidats ne devaient parler que d'un seul sujet" durant l'entre deux tours, ce devrait être celui-là, selon le baromètre. Un point de vue qu'on retrouve en particulier chez les personnes les plus exposées au chômage et à la précarité : 39% des jeunes, 36% des employés, 35% des ouvriers citent ce thème comme le plus important à leurs yeux. Le pouvoir d'achat arrive seulement en deuxième position.

Un pouvoir d'achat plombé par le prix de l'essence. C'est un sujet préoccupant pour un Français sur deux (un niveau jamais atteint auparavant). Les dépenses liées à l'alimentation arrivent juste derrière, elles inquiètent 49% des personnes interrogées. Pourtant, singularité de la période électorale, ce sont les classes populaires qui sont les plus optimistes pour leur pouvoir d'achat. 18% des employés et 19% des ouvriers s'attendent à une amélioration de leur niveau de vie (contre 15% en moyenne). Les catégories plus aisées, elles, se préparent à des hausses d'impôt dans les mois à venir.

Oeuvres liées

{% document %}

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emploi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.