Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Les coursiers à vélo en grève pour dénoncer leurs conditions de travail

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Les coursiers à vélo en grève pour dénoncer leurs conditions de travail
Article rédigé par
France Télévisions

Les livreurs à vélo sont en grève. Pour se faire entendre, ils ont choisi les derniers jours de la Coupe du monde, autant dire les semaines les plus rentables pour les plateformes de livraison de repas à domicile.

Ils ont choisi la dernière semaine de la Coupe du monde, là où les commandes de livraison de repas explosent, pour crier leur ras-le-bol. Les coursiers des plateformes de livraison en ligne demandent une rémunération horaire minimum, car pour le moment, chaque livreur est payé à la course, autrement dit aucun salaire ne leur est garanti. Autre revendication : des primes à la pénibilité au travail. Heures de pointe, pluie, ou livraison de nuit, dans ces conditions difficiles, les livreurs veulent que le prix de la course augmente.

Un amendement pointé du doigt

Les coursiers dénoncent aussi un amendement à un projet de loi soutenu par la ministre du Travail. Ce texte écarte toute possibilité d'établir un lien de subordination entre plateformes et livreurs. Pour les coursiers qui, pour le moment, ont un statut d'indépendant, l'espoir de devenir un jour salarié et donc d'avoir un salaire minimum deviendrait alors impossible.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.