La France, bientôt en manque de médecins généralistes ?

Une étude montre que cette spécialité est de moins choisie en médecine. France 3 fait le point.

France 3

Les étudiants en médecine bouderaient la médecine générale. Résultat, la France fera-t-elle bientôt face à une pénurie de généralistes ? La journaliste Pascale Manzagole fait le point. "Traditionnellement les futurs internes sont toujours attirés par les mêmes spécialités. En tête l'ophtalmologie, puis la cardiologie ou bien la dermatologie. Une bonne raison à cela, ces spécialités sont les plus rémunératrices", explique la journaliste de France 3.

Désert médical

Cette année les généralistes ne font vraiment pas recette. "Pour la première fois, c'est la dernière spécialité demandée par les futurs internes". Une mauvaise nouvelle pour les régions où se trouvent des déserts médicaux. "Les régions les moins attractives pour ces étudiants ne font pas le plein. C'est le cas d'Amiens, de Limoges ou d'Angers. Mais il y a une bonne nouvelle, le dispositif mis en place en 2009 pour inciter ces jeunes médecins à s'installer dans ces déserts fonctionne. 136 contrats ont été signés. Principalement dans le secteur de Lyon, l'Île de France, Lille, Caen et Amiens", souligne aussi Pascale Manzagole.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le docteur Olga de Santis tient une seringue contenant le vaccin cAd3-EBO, le 4 novembre 2014, à l\'hôpital de Lausanne (Suisse).
Le docteur Olga de Santis tient une seringue contenant le vaccin cAd3-EBO, le 4 novembre 2014, à l'hôpital de Lausanne (Suisse). (RICHARD JUILLIART / AFP)