Initiative : des livraisons à la force du mollet

À Chartres (Eure-et-Loir), des vélos cargos sont en train de révolutionner le marché de la livraison. L'objectif : préserver la tranquillité du centre-ville et faire gagner du temps aux transporteurs classiques.

FRANCE 3

8 heures du matin, ce transporteur décharge une quinzaine de colis en banlieue de Chartres (Eure-et-Loir), au lieu d'aller chez les commerçants de centre-ville à l'heure de pointe. Géré par une société coopérative d'intérêt collectif, le service "À ma porte" prend le relai. Les livreurs répartissent les colis sur les remorques en fonction des urgences, du poids et des destinations. Le tout est accroché à des vélos à assistance électrique, appelés vélos cargos, qui peuvent transporter jusqu'à 250 kg.

12 tonnes de colis livrés depuis mi-mai

C'est parti pour la première tournée, direction deux restaurants à 3 km. Lancés à la mi-mai, les vélos cargos ont déjà livré plus de 12 tonnes de colis. Les cyclistes réalisent en moyenne trois tournées par jour. Même si la livraison n'est pas plus rapide qu'avec un camion, plusieurs restaurateurs ont été séduits. La société coopérative a déjà embauché un troisième salarié et souhaite trouver d'autres transporteurs pour arriver à l'équilibre et décrocher le maillot jaune de l'écologie.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Chartres (Eure-et-Loir), des vélos cargos sont en train de révolutionner le marché de la livraison. L\'objectif : préserver la tranquillité du centre-ville et faire gagner du temps aux transporteurs classiques.
À Chartres (Eure-et-Loir), des vélos cargos sont en train de révolutionner le marché de la livraison. L'objectif : préserver la tranquillité du centre-ville et faire gagner du temps aux transporteurs classiques. (FRANCE 3)