Femme de chambre : un métier qui recrute

Malgré la crise et le chômage, il est un secteur qui embauche : l'hôtellerie. À tel point que les établissements peinent à trouver des femmes de chambre. Reportage. 

France 3

Depuis que Maria Jeandinot a repris un hôtel, elle n'arrête pas : réservations, nettoyage, tout doit être impeccable. Mais depuis quelque temps, elle a de plus en plus de mal à trouver des femmes de chambre. "Quand une personne s'absente, la difficulté c'est de la remplacer", explique-t-elle. Camille Verdière, 20 ans, est une de ses recrues. Elle a suivi une formation spécialisée de cinq mois à l'Afpa de Belfort. "Quand les employeurs voient notre CV, ils voient quand même qu'on a des connaissances et de l'expérience", confie-t-elle.

Déficit d'image

Du personnel qualifié trop rare : une situation que déplorent tous les hôtels, même dans les plus cossus où les femmes de chambre doivent aussi parler anglais, voire une ou deux autres langues, en raison de la clientèle internationale. Déficit d'image, horaires contraignants et salaires peu élevés : 20% des offres d'emploi de l'hôtellerie ne trouvent jamais preneur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les femmes de chambre de New-York seront désormais équipées d\'un dispositif leur permettant de donner l\'alerte en cas d\'agression.
Les femmes de chambre de New-York seront désormais équipées d'un dispositif leur permettant de donner l'alerte en cas d'agression. (AAGAMIA / GETTY IMAGES)