Emploi : Heineken va quitter le site de Schiltigheim

Publié Mis à jour
Emploi : Heineken va quitter le site de Schiltigheim
Article rédigé par
France 3 Alsace, M. Demazure, D. Meneu, M. Kelhetter, M. Ruch - France 3
France Télévisions
Mardi 15 novembre, la société spécialisée dans la bière Heineken a annoncé qu’elle allait quitter le site de Schiltigheim. 220 emplois sont menacés.

Une bien mauvaise nouvelle est tombée mardi 15 novembre pour les 220 employés du site de Schiltigheim (Bas-Rhin) d’Heinekein. La marque de bière a en effet annoncé que le site devrait fermer ses portes d’ici trois ans. "Je suis dégoûté, je suis anéanti. C’est une trahison de la part d’Heineken", s’attriste l’un des employés du site. Pour la plupart des salariés, cette décision est perçue comme une trahison. La marque souhaite se concentrer sur les deux autres sites présents dans l’Hexagone.

Des coûts de production trop élevés

Pour expliquer cette décision, le PDG d’Heineken France, Pascal Gilet, a pris la parole. Il a déclaré : "Nous mesurons l’émotion suscitée par le projet de cession ou de fermeture de la brasserie de Schiltigheim à laquelle nous sommes tous très attachés". Il a ensuite invoqué les contraintes et les coûts de production trop élevés pour expliquer la fermeture du site. Pour Didier Deregnaucourt, délégué CGT, plusieurs signes, comme une baisse des investissements et l’augmentation des coûts de l’énergie, faisaient émettre des doutes quant au futur du site.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.