Emploi : à temps de travail égal, les femmes gagnent 14,9% de moins que les hommes

"Les différences de salaire s'expliquent surtout par la répartition genrée des professions", explique l'Insee.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Image d'illustration, le 5 mars 2022, à Berlin (Allemagne). (ANNETTE RIEDL / DPA / AFP)

A temps de travail égal, les femmes salariées dans le secteur privé gagnaient en moyenne 14,9% de moins que les hommes en 2022, selon une étude de l'Insee publiée mardi 5 mars, à trois jours de la journée internationale des droits des femmes.

Globalement, le revenu salarial moyen des femmes dans le privé est inférieur de 23,5% à celui des hommes (19 980 euros annuels nets contre 26 110 pour les hommes). Cet écart s'explique en partie par un volume de travail moindre, les femmes étant moins souvent en emploi au cours de l'année et davantage à temps partiel.

A postes comparables, l'écart de salaire réduit à 4%

Mais à temps de travail identique, le salaire moyen des femmes est inférieur de 14,9% à celui des hommes. Cet écart s'est réduit au fil du temps, notamment parce que la part de femmes cadres a augmenté : en 1995, le taux était de 22,1%.

"Les différences de salaire s'expliquent surtout par la répartition genrée des professions", explique l'Insee. Les femmes n'occupent pas le même type d'emploi et ne travaillent pas dans les mêmes secteurs que les hommes et accèdent moins aux postes les plus rémunérateurs.

Quand les postes sont comparables (profession identique au sein d'un même établissement), l'écart de salaire en équivalent temps plein se réduit à 4% (contre 4,3% en 2021), indique l'Insee. L'étude relève en outre que les femmes sont peu représentées parmi les hauts salaires. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.