Cet article date de plus de huit ans.

Compte pénibilité : des patrons sceptiques sur les six nouveaux critères

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Compte pénibilité : des patrons sceptiques sur les six nouveaux critères
Compte pénibilité : des patrons sceptiques sur les six nouveaux critères Compte pénibilité : des patrons sceptiques sur les six nouveaux critères (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Une équipe de France 2 est allée à la rencontre d'un directeur d'une entreprise de BTP, sceptique sur le dispositif du compte pénibilité.

Travailler dans un environnement bruyant et porter des matériaux lourds tous les jours. Ces salariés du bâtiment y sont exposés à chaque chantier. 15 kg pour ce parpaing par exemple. Une pénibilité qu'ils reconnaissent. "C'est un métier physique. C'est vrai que l'on s'use beaucoup plus rapidement", indique un salarié.

Des gestes pénibles que le patron de cette petite entreprise de construction devra désormais évaluer pour chacun de ses salariés.

Trois millions de personnes concernées

Un casse-tête irréalisable selon ce patron. "Je ne peux pas dire en tant que chef d'entreprise combien d'heures par jour, les salariés vont être courbés, combien d'heures par jour ils vont avoir les bras en l'air, combien d'heures par jour, ils vont être dans un environnement bruyant", explique-t-il en espérant voir la mesure être simplifiée.

Dès le 1er juillet, six nouveaux critères entreront dans le compte pénibilité. Trois millions de personnes pourraient être concernées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.