Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Quand une conseillère Pôle emploi craque

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Envoyé spécial. Pôle emploi : quand une conseillère craque
Envoyé spécial. Pôle emploi : quand une conseillère craque Envoyé spécial. Pôle emploi : quand une conseillère craque
Article rédigé par France 2
France Télévisions

A Pôle emploi, certains conseillers craquent. Comme Vanessa. Elle l'explique dans cet extrait d’"Envoyé spécial".

Vanessa a été conseillère à Pôle emploi pendant treize ans. Un jour, elle a craqué. Impossible de passer la porte de l'agence. Elle ne supportait plus les cadences. Extrait d'une immersion à Pôle emploi diffusée dans "Envoyé spécial".

Le métier est-il si difficile ? "Oui. On a des objectifs à tenir et on gère de l'humain, c'est devenu très compliqué. Le travail en lui-même est intéressant, c'est un superbe métier. C'est les conditions actuelles qui sont compliquées."

Cinq minutes par personne et par mois

Un manque d'effectifs ? "Par rapport au nombre de personnes qu'il y a à suivre, clairement, on n'est pas assez nombreux. On ne fait pas que recevoir les gens, il faut gérer l'administratif… Quand on a un portefeuille de 400 personnes à suivre par mois, j'avais calculé que par personne, ça fait 5 minutes par mois !"

Aujourd'hui encore, la grande majorité des conseillers Pôle emploi ont plus de 200 personnes à suivre chaque mois.

Extrait d'une immersion à Pôle emploi signée Anouk Burel, Frédéric Bazille et Isabelle Tartakovsky, diffusée dans "Envoyé spécial" le13 octobre 2016.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.