Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Les intermittents s'opposent à la réforme de leur assurance chômage

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Claude Marcotte / France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Selon eux, la remise en cause de leur statut voulue par le Medef menace les professions artistiques et pourrait aggraver encore un peu plus les chiffres du chômage.

La CGT a appelé salariés et demandeurs d'emploi à manifester jeudi 27 février, en réaction aux propositions du Medef sur la nouvelle convention de l'assurance chômage qu'elle qualifie de "provocations". Dans le cortège, de nombreux intermittents comptent faire entendre leurs voix pour défendre leur statut, notamment leur régime d'assurance chômage que le patronat voudrait supprimer.

Fred Gardette, saxophoniste, affirme ainsi à une équipe de France 3 qu'il a besoin de s'entraîner tous les jours tel un sportif de haut niveau et que seul son statut d'intermittent le lui permet. Les syndicats sont ainsi farouchement opposés à une réforme qui viendrait selon eux altérer un peu plus les chiffres de chômage.

Les intermittents ont reçu le soutien de la ministre de la Culture, qui ne compte pas remettre en cause le régime des professionnels du spectacle. "Si jamais les propositions du Medef par un effet désastreux étaient mises à exécution, ça serait la destruction de la culture, de tout le réseau culturel sur l'ensemble du territoire français", a déclaré Aurélie Filippetti.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.