VIDEO. Chômage : Mélenchon dénonce "une bidouille de plus"

Le coprésident du Parti de gauche conteste la baisse annoncée. Il juge l'inversion de la courbe "absolument impossible avec cette politique".

FRANCE 2

Jean-Luc Mélenchon voit dans la baisse annoncée du chômage "une bidouille de plus". Le coprésident du Parti de gauche la conteste et juge l'inversion de la courbe "absolument impossible avec cette politique". Il était l'invité des "4 Vérités" sur France 2, vendredi 29 novembre. "Sur [les catégories] A, B, C, c'est plus 40 000 chômeurs", a chiffré l'ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle.

"Quand l'activité est réduite, si vous coupez les dépenses de l'Etat et les salaires dans les entreprises, par la force des choses, l'activité baisse. Donc les taxes rentrent moins, donc la crise s'approfondit", a-t-il énuméré.

"C'est une politique folle, cette vieillerie de politique de l'offre", a-t-il réaffirmé. "On leur fait des cadeaux pour rien, puisque le chômage augmente", a-t-il ajouté à l'adresse des "grandes entreprises". "Sur quoi compte François Hollande ? Qu'un jour l'Allemagne, qui est le passager clandestin de l'Europe, se mette à redistribuer un peu", a-t-il renchéri.

Le coprésident du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, le 29 novembre 2013 sur France 2.
Le coprésident du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, le 29 novembre 2013 sur France 2.