VIDEO. Ces chômeurs "invisibles" ou "découragés" qui doublent le nombre de sans-emploi

Des chômeurs effectifs ne sont pas répertoriés par Pôle Emploi. Leur nombre aurait doublé en deux ans. Qui sont-ils et quel est leur parcours ? France 3 a rencontré deux femmes

EMILIE QUENO et ANTOIEN PLACIER - FRANCE 3

La hausse du chômage s'est encore accélérée en mai. Au-delà des chiffres Pôle Emploi, des études avancent des estimations édifiantes : quatre à six millions de chômeurs supplémentaires, non répertoriés par Pôle Emploi, "les chômeurs invisibles ou découragés". Le nombre de ces personnes sans emploi aurait doublé en deux ans. Qui sont-ils et quel est leur parcours ? France 3 a rencontré deux femmes, Marie, chômeuse de longue durée sans indemnité et Ivana diplômée à la recherche d'un emploi.

5 320 000 de chômeurs officiels en incluant les départements d'Outre-mer 

Marie a trouvé un travail précaire, elle distribue des prospectus dans son quartier, elle n'est plus inscrite au Pôle emploi depuis deux ans. Quant à Ivana, disposant d'un master en communication, n'a jamais travaillé, ne pouvant donc pas toucher d'indemnités. Le syndicat SNU de Pôle Emploi dénonce le manque de moyens : "On n'a pas suffisamment de temps pour recevoir toutes les personnes et certaines sont découragées".

En cumulant les catégories A, B et C (les personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle emploi a augmenté de 34 300, soit 0,7%, pour s'élever officiellement à 5 020 200 en métropole et 5 320 000 en incluant les départements d'Outre-mer. 

Le fronton d\'une agence Pôle emploi à Lille (Nord), le 4 juin 2013
Le fronton d'une agence Pôle emploi à Lille (Nord), le 4 juin 2013 (PHILIPPE HUGUEN / AFP)