Réforme de l'assurance-chômage : le gouvernement durcit les règles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Réforme de l'assurance-chômage : le gouvernement durcit les règles
Réforme de l'assurance-chômage : le gouvernement durcit les règles Réforme de l'assurance-chômage : le gouvernement durcit les règles (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - C. Rougerie, D. Bonnet
France Télévisions
franceinfo
Désormais, pour prétendre au chômage, il faudra avoir travaillé pendant huit mois sur une période de 20 mois, contre six mois sur une année jusqu'à présent. Une réforme qui a du mal à passer auprès des syndicats.

Aller vers le plein-emploi, c’est l'objectif affiché du gouvernement. Et pour y arriver, il durcit les règles. Aujourd'hui, pour toucher le chômage, il faut avoir travaillé six mois sur les 24 derniers mois. Avec les nouvelles règles, ce sera huit mois sur une période de 20 mois. Une préparatrice en pharmacie, mère célibataire, a connu le chômage et pour elle, ce tour de vis ne passe pas : "On réduit à chaque fois nos droits, c’est de plus en plus difficile. On a peur de la précarité, je trouve ça injuste". Autre changement, la durée d'indemnisation est réduite de 18 à 15 mois. 

"Un modèle social tourné vers l'activité"

En déplacement dans l’Essonne, dimanche 26 mai, Gabriel Attal défend cette réforme : "Nos chefs d’entreprises, petits patrons de PME et TPE disent tous qu’ils cherchent à recruter mais qu’ils n’ont pas de candidats. En même temps, j’entends que l’on a encore 7,5% de chômage. Il faut qu'on assume d'avoir un modèle social plus tourné vers l'activité".

Mais selon un représentant de la CGT, ces mesures visent à faire des économies sur le dos des chômeurs. La réforme prévoit aussi un bonus emploi seniors pour accompagner le retour au travail.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.