Pôle emploi : des bugs à répétition

Selon "L'Express", Pôle emploi multiplierait les erreurs de calcul, un million de fois de janvier à juin 2018. Des centaines de milliers de Français seraient concernés. 

FRANCE 3

Des données personnelles erronées, des trop-perçus à rembourser parfois indûment... Depuis le début de l'année, selon L'Express, les bugs se multiplient à Pôle emploi : un million au premier semestre. Les allocataires sont résignés. Pôle emploi reconnaît qu'il y a bien une explosion des trop-perçus : un milliard d'euros en 2017, soit une hausse de 36% en deux ans, ce qui engendre un sérieux trou dans son budget : 400 millions d'euros n'ont pas pu être recouvrés.

La faute à la sous-traitance

Mais selon l'agence, les erreurs seraient dues aux allocataires qui ne déclarent pas leur activité en temps réel. Pour la CGT, c'est aussi la précarité qui grippe la machine Pôle emploi. Selon le syndicat, c'est aussi le recours accru à des prestataires privés pour le compte de Pôle emploi qui explique la multiplication des erreurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chômage a augmenté de 0,5% au troisième trimestre 2018 (illustration).
Le chômage a augmenté de 0,5% au troisième trimestre 2018 (illustration). (PASCAL GUYOT / AFP)