Plein emploi : l'exemple du Cantal

Le Cantal affiche le taux de chômage le plus faible du pays, et manque même cruellement de main-d'œuvre, dans tous les domaines.

FRANCE 2

Loin des grands axes, dans une région très rurale, le Cantal affiche le taux de chômage le plus bas de France, 5,2%. Entre montagne et campagne, l'offre d'emplois est supérieure à la demande : embauché il y a deux ans, Serge Meyer a trouvé immédiatement du travail. Le plein emploi met les employeurs dans l'embarras. Beaucoup de secteurs sont concernés, un restaurateur est obligé de fermer deux semaines par an faute d'effectifs et de faire des concessions à ses salariés.  

Faire venir les travailleurs de l'extérieur 

Pour le Cantal, l'enjeu est démographique, il faut attirer de la main-d'oeuvre venue de l'extérieur.Il y a douze ans, Sébastien, kinésithérapeute, est venu travailler dans le Cantal et ne regrette pas son choix, son carnet de rendez-vous est rempli. Sur les réseaux sociaux, il a passé une annonce humoristique qui a été très remarquée. Le Cantal se bat pour que son taux de chômage très faible ne soit pas synonyme de désertification, mais de bonne santé économique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un demandeur d\'emploi, le 3 janvier 2019 à Montpellier (Hérault).
Un demandeur d'emploi, le 3 janvier 2019 à Montpellier (Hérault). (PASCAL GUYOT / AFP)