Les négociations sur l'assurance-chômage au point mort

Le rendez-vous mercredi 20 février au siège du Medef entre les organisations syndicales et le patronat est présenté comme celui de la dernière chance.

France 2

"Les négociations s'annoncent très compliquées. La négociatrice de la CFDT a évalué à seulement 5% la possibilité de parvenir à un accord sur la réforme de l'assurance-chômage. Une réunion se tiendra au siège du Medef entre patronat et syndicat", détaille le journaliste de France 2 Corentin Fouchard. Cela fait plusieurs mois que les différentes parties sont en négociation, certaines ont claqué la porte puis sont revenues à la table des discussions. 

Mission impossible ?  

"Elle s'apparente à une mission impossible car un point de désaccord persiste entre les partenaires sociaux : l'instauration d'un bonus-malus pour décourager les entreprises de recourir aux contrats courts. Ce dispositif est réclamé par les syndicats, il est rejeté catégoriquement par le patronat. En cas d'échec des négociations, le gouvernement a prévenu, il prendra la main sur la réforme de l'assurance-chômage", conclut Corentin Fouchard. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans presque 9 cas sur 10, ces trop-perçus concernent des demandeurs d’emploi qui cumulent un emploi et une assurance chômage.
Dans presque 9 cas sur 10, ces trop-perçus concernent des demandeurs d’emploi qui cumulent un emploi et une assurance chômage. (GERARD JULIEN / AFP)