La pauvreté frappe de plus en plus de Français

Publié
precarité
franceinfo
Article rédigé par
L. Cadiou - franceinfo
France Télévisions

C'est la journée mondiale du refus de la misère dimanche 17 octobre. Les associations sont débordées. De plus en plus de Français sont confrontés à la pauvreté et ont besoin d'aide.

Ils sont des dizaines de parents à attendre leur tour pour se procurer quelques couches, du lait ou des produits pour bébé. En tout, 220 familles isolées ou vivant dans la précarité se sont rendues dimanche 17 octobre à cette distribution à Lille (Nord). Chaque bénéficiaire s'est vu remettre un colis d'une valeur de 85 euros. Une aide précieuse pour Honoré, un jeune papa qui n'arrive plus à joindre les deux bouts. "Même en travaillant tous les deux, on ne s'en sort pas. On ne pense qu'au bébé et ça coûte très cher. On n'y arrive pas", confie-t-il.

Des distributions de nourriture dans les universités

Cette phrase sonne de plus en plus comme un refrain, quelle que soit la tranche de population. Devant l’université d'Orléans (Loiret), près de 300 étudiants ont pu récupérer un colis alimentaire. Le chiffre est en hausse, d’autant plus que les repas à un euro ont été supprimés pour les étudiants non-boursiers. "Les aides se sont arrêtées et c’était un peu trop tôt. Il aurait peut-être fallu un peu plus anticiper, en se disant que la crise est encore là pour les étudiants et qu’il faut continuer à les accompagner financièrement", estime Frédéric Moal, chargé de mission Lutte contre la précarité étudiante à l’université. Une nouvelle distribution sera organisée en novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.