Hausse du chômage : l'inversion de la courbe pas remise en question

Malgré les 50 000 demandeurs d'emploi en plus, la tendance est bien à la baisse sur l'ensemble de l'année 2016. Les explications de Jean-Paul Chapel.

France 2

C'est la plus forte hausse depuis plus de trois ans. Au mois d'août, le nombre de chômeurs sans aucune activité augmente de 50 200, soit une hausse de 1,4%. L'inversion de la courbe est-elle remise en cause pour autant ? "Non", plante d'emblée Jean-Paul Chapel, sur le plateau de France 2, avant de préciser : "Mais ça la rend plus fragile".

124 000 chômeurs en moins en 2016

Depuis le début de l'année, le nombre de chômeurs en catégorie A a bien diminué : -23 700. Les chiffres des prochains mois devraient être meilleurs pour plusieurs raisons : "Les taux d'intérêt sont bas, le pétrole reste peu cher, et le plan de formation du gouvernement fait mécaniquement baisser le nombre de chômeurs de la catégorie A", ajoute le journaliste. Selon l'Unedic, il devrait y avoir 124 000 chômeurs en moins en 2016. Mais pour 2017, elle prévoit moins de croissance et une légère hausse du nombre de demandeurs d'emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT