Emploi : retour sur le mea culpa d'Emmanuel Macron

Dans une interview accordée au Monde, le ministre de l'Économie a reconnu que le gouvernement "n'a pas tout fait pour l'emploi".

FRANCE 2

"On n'a pas tout fait pour l'emploi". Cette phrase est signée Emmanuel Macron dans l'édition du 7 janvier du journal Le Monde. "Ce qu'il dit est incontestable, c'est la réalité brute des chiffres", explique François Lenglet. "Macron reste fidèle à son positionnement qui est de dire la vérité même quand elle fait mal et même quand elle malmène les certitudes de son propre camp politique", poursuit-il.

Une certaine liberté

Le prochain train de réformes économiques qui touchent le marché du travail ne sera pas dans son périmètre. Ce qui lui donne une certaine liberté. C'est François Hollande lui-même qui en fera l'annonce le 18 janvier prochain et la loi qui en découle sera portée par la ministre du Travail.
Emmanuel Macron est plus populaire chez les Français que chez les parlementaires socialistes. Sa loi avait été adoptée aux forceps avec un vote bloqué. Mais si François Hollande se représentait en 2017, Emmanuel Macron "pourrait être une pièce essentielle de rénovation et d'ouverture au centre", selon François Lenglet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie, Emmanuel Macron, quitte le palais de l\'Elysée à Paris, après le Conseil des ministres, le 5 novembre 2015.
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, quitte le palais de l'Elysée à Paris, après le Conseil des ministres, le 5 novembre 2015. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)