Emploi : la métallurgie peine à recruter

Si certains cherchent un emploi, d'autres essayent recruter. C'est notamment le cas dans le secteur de la métallurgie.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le carnet de commandes de cette PME spécialisée dans la métallurgie est plein pour les deux années qui viennent. Un avenir assuré qui favorise l'embauche en CDI. Pour faire face à la demande de ses clients, le patron, qui emploie aujourd'hui 70 personnes, cherche encore à recruter, sans succès jusqu'à présent. Au total, huit postes sont à pourvoir dans l'entreprise.

Les entreprises misent sur la reconversion

Faute de candidats, le patron fait appel à des intérimaires en espérant ensuite pouvoir les embaucher. Comme dans cette entreprise, c'est tout le secteur de la métallurgie qui est en tension. Malgré les promesses d'embauches, la branche peine à séduire, en particulier les jeunes. Ce centre de formation en Charente tourne au ralenti. Les classes pourraient accueillir jusqu'à 20 personnes. Aujourd'hui seule la moitié est remplie. Pour trouver de la main-d'oeuvre, les entreprises misent sur la reconversion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un sénior entre dans une agence Pôle emploi à Metz, le 18 mars 2010.
Un sénior entre dans une agence Pôle emploi à Metz, le 18 mars 2010. (MAURY GOLINI / MAXPPP)