Emploi : l'aide à l'embauche a la cote

La prime offerte aux petites entreprises pour tout recrutement de personne connaît un vif succès.

FRANCE 2

Le gouvernement se félicite des chiffres de la nouvelle aide à l'embauche. Grâce à cette prime de 2 000 euros par an et par nouvelle embauche, la patronne d'une PME rencontrée par France 2 peut doubler le nombre de recrutement. "Elle va nous aider en changeant la stratégie de recrutement. Plutôt que de prendre un expérimenté, on prend deux juniors", explique Frédérique Dofing, directrice de l'entreprise Celeste.

Une mesure provisoire

Comme cette PME, de nombreuses entreprises réclament aujourd'hui cette prime à l'embauche créée en début d'année. En seulement deux mois, 63 000 demandes d'aide ont été enregistrées. Une prime plébiscitée par les patrons, car elle est très accessible. Peuvent en bénéficier toutes les entreprises de moins de 250 salariés qui recrutent en 2016 une personne en CDI ou en CDD pour au moins six mois. Un coup de pouce apprécié, mais qui ne résout pas les problèmes d'embauche à long terme selon la CGPME, car la prime à l'embauche est un dispositif temporaire qui ne vaut que pour les recrutements faits en 2016. Une mesure qui pourrait donc n'avoir qu'un effet provisoire sur les chiffres du chômage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus d\'un tiers des chômeurs disent avoir été discriminés à l\'embauche, selon une enquête de l\'Ifop.
Plus d'un tiers des chômeurs disent avoir été discriminés à l'embauche, selon une enquête de l'Ifop. (PHOTO ALTO / ERIC AUDRAS / GETTY IMAGES)