Emploi : des seniors intérimaires avant la retraite

L'intérim concerne de plus en plus de travailleurs, y compris les seniors, signe d'une précarité croissante des actifs de plus de 50 ans. France 2 a rencontré deux d'entre eux. Ils acceptent tous les compromis pour gagner leur vie.

FRANCE 2

Pendant des années, Philippe Chagnon a pris la route chaque matin, direction la banque où il était responsable clientèle. Mais sa vie professionnelle a basculé après un licenciement économique. À 58 ans, il est maintenant intérimaire. Pour trouver des missions régulières, il a dû changer de métier. Cet ancien commercial est désormais ouvrier en bâtiment, un secteur qui recrute très souvent en intérim. L'intérim, c'est selon lui la seule façon d'échapper au chômage. Car à 58 ans, un âge très proche de celui de la retraite, il a perdu espoir de se faire embaucher en CDI. Du travail qui est loin d'être rémunéré à hauteur de ce qu'il a connu avant l'intérim. Il termine sa carrière bien plus précaire qu'il ne l'avait commencée.

60 000 seniors intérimaires

Après plus de 15 ans d'intérim, Philippe Chagnon travaille presque tous les jours, car ses employeurs sont nombreux à le rappeler régulièrement. Pour ce chef d'entreprise, les intérimaires seniors ont l'avantage de très bien connaître le monde du travail. En 15 ans, le nombre de seniors en intérim a doublé. Ils sont plus de 60 000 aujourd'hui et beaucoup viennent en agence pour des raisons financières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un rétraité travaille dans un garage à Hérouville-Saint-Clair (Calvados).
Un rétraité travaille dans un garage à Hérouville-Saint-Clair (Calvados). (MYCHELE DANIAU / AFP)