Économie : le chômage a baissé de 0, 5% en juillet

Peut-on parler d'une inversion de la courbe du chômage ? Les demandeurs d'emploi ont été moins nombreux en juillet : - 19 100 chômeurs.

France 3

Sophie Piard est en direct sur le plateau France 3, elle explique pourquoi le chômage a baissé en juillet. "Il s'agit des personnes relevant de la catégorie A, c'est-à-dire les chômeurs sans aucune activité sur le mois. Cette baisse concerne toutes les classes d'âge et c'est une tendance réelle puisque depuis le mois de janvier, on dénombre 74 000 chômeurs de moins. Autre bonne nouvelle : le chômage de longue durée, considéré comme le fléau français baisse également pour le 5e mois d'affilée", indique-t-elle.

3, 5 millions de chômeurs dans l’Hexagone

L'une des premières explications, c'est le plan 500 000 formations qui aspirent des chômeurs de la catégorie A vers la catégorie D. La catégorie D regroupe les demandeurs d'emploi en maladie ou en formations. Elle a augmenté de + 10,1% depuis le mois de mai.
"Le chômage a bien baissé en juillet pour les personnes sans aucune activité, mais si on rajoute les catégories B et C, c'est-à-dire les personnes ayant un peu travaillé sur le mois, le chômage est en hausse de + 0, 1%. La reprise d'activité porte aujourd'hui essentiellement sur l'emploi précaire", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une agence du Pôle emploi à Angoulême (Charente), le 5 juillet 2016.
Une agence du Pôle emploi à Angoulême (Charente), le 5 juillet 2016. (MAXPPP)