Pôle emploi : le contrôle des demandeurs d'emplois va être renforcé

Publié
Pôle emploi : le contrôle des demandeurs d'emplois va être renforcé
Franceinfo
Article rédigé par
A.Sylvain, PL. Monnier, J.Bigard, A.Lo Cascio, F.Badaire, A.Boulet - franceinfo
France Télévisions

Lors de son allocution présidentielle du mardi 9 novembre, Emmanuel Macron a donné un cap économique et social. Pôle emploi doit examiner les 300 000 offres qui ne trouvent pas preneurs.

Lors de son allocution du mardi 9 novembre, Emmanuel Macron, n'a pas uniquement évoqué la crise sanitaire. Il a notamment souhaité que Pôle emploi examine les 300 000 offres qui ne trouvent pas preneur et les chômeurs qui ne démontreraient pas une recherche active d'emploi. Le gouvernement souhaite donc renforcer les contrôles : 25% en plus dans les six prochains mois.

400 000 contrôles en 2019

Avec son conseiller, un chômeur doit d'abord établir ce qu'on appelle une offre raisonnable d'emploi en fonction de ses compétences, de son domicile et de son salaire. Après deux refus, le demandeur d'emploi s'expose à une sanction : un mois de radiation minimum. Un contrôle se fait par le conseiller et, si besoin, un deuxième est réalisé par un agent spécialisé. Ils sont 600 à Pôle emploi et vérifient si le chômeur répond à des offres et se rend à des entretiens. 400 000 contrôles ont été effectués en 2019, avec 15% de sanctions à la clé pour absence de recherche d'emploi. Moins de 1% des radiations sont liées au refus d'offre de travail. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.