Chômage : les seniors et les précaires moins indemnisés

C’est l’une des dernières réformes portées par François Hollande. Elle entre en vigueur mercredi et ne va pas faire que des heureux. Les règles d’indemnisation de certains chômeurs vont être changées. Les séniors et les précaires vont voir leurs revenus baisser.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des nouvelles règles pour baisser les indemnités de beaucoup de chômeurs. Actuellement, dès 50 ans, ils bénéficient de 36 moins, 3 ans d’indemnisation chômage. Dès mercredi, entre 50-52 ans, ils n’auront plus droit qu’à 24 mois. Entre 53-54 ans, 30 mois. Il faudra attendre 55 ans pour bénéficier des 36 mois. Moins d’indemnités pour environ 37 000 séniors.

Économiser jusqu’à 930 millions par an

"Je suis chômeur de longue durée. Actuellement, je touche le chômage pour 3 ans. C’est vrai que quand on arrive à un certain âge, on a beaucoup de mal à trouver, regrette une femme à la recherche d’un emploi. On est recalé par les employeurs." Perdant aussi, les plus précaires. Actuellement, le calcul favorise les contrats courts. Objectif de cette réforme : économiser jusqu’à 930 millions par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une agence Pôle emploi, le 3 juillet 2017 (photo d\'illustration).
Une agence Pôle emploi, le 3 juillet 2017 (photo d'illustration). (MAXPPP)