Chômage : la réalité des chiffres des contrôles

Une étude de Pôle emploi relance le débat sur l'efficacité du contrôle des chômeurs. On y apprend que 8% des chômeurs indemnisés ne rechercheraient pas activement un travail. 

france 2

Dans leur très grande majorité, les chômeurs recherchent activement un travail. C'est ce que montre une étude de Pôle emploi. Parmi les chômeurs indemnisables, ils sont 92% à être en recherche active. Et pour les chômeurs qui ne touchent pas d'indemnités, ils sont 81%. Pour ces contrôles aléatoires, des ordinateurs sélectionnent au hasard des chômeurs, les agents vérifient ensuite qu'ils ont postulé à des offres d'emploi et envoyé des CV par exemple.

Quel profil ?

"Le côté aléatoire rend le sondage indiscutable", estime l'économiste Jean-Hervé Lorenzi. Ces contrôles permettent aussi de mieux comprendre le profil des personnes qui abandonnent le plus souvent les recherches. 14% des hommes contrôlés sont radiés temporairement pour manque de recherche, contre seulement 10% des femmes. La qualification semble également avoir un impact. Parmi les ouvriers non qualifiés contrôlés, 17% ont été radiés, parmi les cadres, ce n'est que 4%. Les plus diplômés persévéraient davantage, leurs qualifications permettant de postuler à bien plus d'offres de travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme passe devant une affiche Pôle emploi, le 8 mars 2017 à Dunkerque (Nord).
Un homme passe devant une affiche Pôle emploi, le 8 mars 2017 à Dunkerque (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)