Assurance-chômage : ce qui change

Jean-Paul Chapel, journaliste à France Télévisions, revient en plateau sur certains points de la réforme chômage.

Concrètement, qu'est-ce qui change pour les chômeurs dès le 1er novembre ? "Les conditions d'accès seront durcies : pour avoir droit au chômage, il faudra désormais avoir travaillé 6 mois au cours des 24 derniers mois, auparavant 4 mois suffisaient. Pour recharger ses droits, il faudra aussi travailler 6 mois supplémentaires, auparavant 1 mois suffisait", explique le journaliste. Un autre changement annoncé par la réforme est celui de la dégressivité : "Pour les revenus supérieurs à 4 500 euros bruts par mois, l'allocation chômage sera réduite de 30% à partir du septième mois", précise-t-il.

De nouveaux droits pour les démissionnaires et les indépendants

"Les démissionnaires pourront désormais toucher une allocation chômage, il faudra avoir travaillé au moins 5 ans et présenter un projet de reconversion 'réel et sérieux'. Ce projet devra être validé par une commission régionale. Enfin les travailleurs indépendants (artisans, commerçants, etc. ) pourront eux aussi toucher le chômage en cas de faillite", explique Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo d\'une agence Pôle emploi, le 28 décembre 2017, à Lille (Nord).
Le logo d'une agence Pôle emploi, le 28 décembre 2017, à Lille (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)