Chômage : une baisse en trompe-l’œil

Les chiffres du chômage sont tombés lundi 27 juillet et une baisse de 4,6% est à observer au moins de juin. Mais ces chiffres sont à prendre avec des pincettes.

franceinfo

Les chiffres du chômage, tombés lundi 27 juillet, font état d'une baisse de 4,6% des demandeurs d'emploi au mois de juin 2020 par rapport au mois de mai. Mais c'est une baisse en trompe-l’œil. Le chiffre du chômage dans sa globalité reste toujours très élevé, puisqu'on dénombre plus de 4,2 millions demandeurs d'emplois, détaille Michel Perrier, journaliste de France Télévisions, sur le plateau du journal de 23 heures.

Très lourde hausse sur le deuxième semestre

La baisse observée s'explique notamment par la reprise de l'activité partielle. Après le déconfinement, de très nombreux demandeurs d'emploi ont trouvé du travail. Les missions d'intérim, par exemple, avaient disparu pendant le confinement et elles sont désormais de retour. Les secteurs du bâtiment, du transport, de l'hôtellerie ou encore du tourisme ont redémarré. Mais en prenant la totalité des catégories, la hausse est très lourde sur le deuxième semestre : 815 000 demandeurs d'emploi, conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chômage a fortement augmenté en mars 2020.
La chômage a fortement augmenté en mars 2020. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)