Chômage : l'Insee prévoit un taux en forte baisse au troisième trimestre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Chômage : l'Insee prévoit un taux en forte baisse au troisième trimestre
Article rédigé par
A. Peyrout - France 3
France Télévisions

Le taux de chômage devrait s'établir à 7,6% d'ici la fin de l'année 2021, selon l'Insee. Le journaliste Alexandre Peyrout explique ce rebond sur le plateau du 19/20, jeudi 7 octobre.

Selon l'Insee, le taux de chômage devrait reculer à 7,6% d'ici la fin de l'année, du jamais vu depuis 2008. "Cette crise est sanitaire, et pas économique, précise le journaliste Alexandre Peyrout, en direct sur le plateau du 19/20, jeudi 7 octobre. Le 'quoi qu'il en coûte' a donc permis de geler l'économie grâce au chômage partiel, il n'y a pas eu de destruction massive d'emplois." 

De nouvelles embauches après les restrictions

"Pour autant, ce ne sont pas ces dispositifs qui ont permis d'en créer", ajoute le journaliste. Deux facteurs expliquent ce rebond exceptionnel : la reprise économique et les reconversions des salariés issus des secteurs durement touchés par la crise. "Avec la fin des restrictions, il faut donc de nouvelles embauches, c'est par exemple le cas dans l'hébergement-restauration, les services aux entreprises et le commerce", indique Alexandre Peyrout.

Mais cela va-t-il durer ? "Rien n'est moins sûr, et c'est bien l'inquiétude des économistes, car derrière ces bons chiffres, le chômage en France reste structurel. Pour les jeunes et les plus de 55 ans, il est toujours aussi difficile de trouver un emploi, malgré la reprise", explique le journaliste. De plus, à partir de mars prochain, les prêts accordés aux entreprises pendant la crise devront être remboursés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.