Cadres : des allocations chômage dégressives ?

Le gouvernement veut réformer le système d'assurance chômage pour lui faire faire des économies. La dégressivité des cadres est une des pistes envisagées. 

FRANCE 2

Les allocations chômage des cadres sont ciblées par le Premier ministre. Le gouvernement envisage en effet une baisse de leurs indemnités. Aujourd'hui, un cadre au chômage touche maximum 6 615 € net par mois durant 4 à 36 mois. Pendant l'indemnisation, les allocations sont stables, mais le gouvernement envisagerait une dégressivité pour ceux qui sont au-dessus d'un certain plancher.

3,8% des cadres sont au chômage

"Il y a un enjeu d'économie pour pouvoir les réinvestir sur d'autres catégories", détaille Guillaume Chiche, député de La République en marche des Deux-Sèvres. 3,8% des cadres sont au chômage, c'est bien en dessous des 8,7% pour l'ensemble de la population active. Le syndicat des cadres CFE-CGC dénonce les projets de réforme. "Le gouvernement suppose qu'en mettant plus la pression sur les gens qui recherchent un emploi (...) ils retrouveront plus vite, comme s’ils n'avaient pas l'intention d'en retrouver", pointe François Hommeril. Le gouvernement devrait trancher d'ici la mi-juin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre du Travail Muriel Pénicaud lors d\'une conférence de presse sur le projet de réforme de l\'assurance-chômage, à Matignon, le 26 février 2019.
Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre du Travail Muriel Pénicaud lors d'une conférence de presse sur le projet de réforme de l'assurance-chômage, à Matignon, le 26 février 2019. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)