Autocars : Eurolines est placée en liquidation judiciaire

L'activité des autocars longue distance fait face à un coup de frein. Les voyageurs ne sont plus au rendez-vous. Le géant français du secteur, Eurolines, annonce mardi 21 juillet son placement en liquidation judiciaire.

France 2

C'était l'entreprise symbole des voyages en cars à travers l'Europe. Eurolines, filiale de Flixbus, est déclarée mardi 21 juillet en liquidation judiciaire. La décision passe mal auprès des 115 salariés. "La moyenne d'âge des salariés est de 45 ans. Ils vont se retrouver d'ici quinze jours au chômage", déplore Mohamed Bessaoud, délégué syndical CGT.

Une société créée en 1985

La société assurait des trajets en cars à travers toute l'Europe depuis 35 ans. Créée en 1985, Eurolines s'impose très rapidement dans le secteur des transports. Un succès qui ne l'empêche pas d'être rachetée : d'abord par le français Transdev en 2011, puis par l'allemand FlixBus en avril 2019. La société mère explique que cette liquidation judiciaire était inévitable. "L'ouverture d'une procédure collective apparaît comme inéluctable en raison de la situation comptable et financière dans laquelle se trouve l'entreprise", dit-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passagers embarquent dans un autocar de la société Eurolines à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), le 4 juin 2012.
Des passagers embarquent dans un autocar de la société Eurolines à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), le 4 juin 2012. (PIERRE VERDY / AFP)