Assurance chômage : début d'une négociation difficile

Les partenaires sociaux se retrouvent le 9 novembre pour un énième marathon de négociations sur l'assurance chômage. En duplex depuis le siège de l'Unédic, à Paris, la journaliste Gaelle-Anne Dolz fait le point sur la situation.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Énième journée de négociation le 9 novembre sur l'assurance chômage. En duplex depuis le siège de l'Unédic, à Paris, la journaliste Gaelle-Anne Dolz explique que l'année dernière, un accord avait été trouvé sur la réforme du chômage. "C'est à la demande du gouvernement que les partenaires sociaux vont se retrouver. Ils étaient tombés d'accord sur 800 millions d'euros d'économies il y a six mois, mais aujourd'hui le gouvernement en demande 3 à 4 milliards. Autant vous dire que ni le syndicat, ni le patronat ne sont tombés d'accord. Les syndicats craignent unanimement que ce soient les indemnités chômage qui se retrouvent rognées", indique-t-elle.

Un système de bonus/malus pour les contrats courts ?

Gaelle-Anne Dolz précise que la limitation du nombre de contrats courts sera évoquée lors de cette réunion. "Là, ce sont les patrons qui seront très vigilants. Ils ne veulent pas se voir imposer un système de bonus/malus sur le recours aux CDD courts", précise-t-elle. Des négociations qui s'annoncent difficiles et sans doute longues. Elles ont quatre mois pour aboutir, et si ce n'était pas le cas, c'est le gouvernement qui imposera ses conditions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans presque 9 cas sur 10, ces trop-perçus concernent des demandeurs d’emploi qui cumulent un emploi et une assurance chômage.
Dans presque 9 cas sur 10, ces trop-perçus concernent des demandeurs d’emploi qui cumulent un emploi et une assurance chômage. (GERARD JULIEN / AFP)