VIDEO. Incendie de Notre-Dame : Myriam, caporal-chef, raconte l'intervention

Ce 15 avril, la cathédrale Notre-Dame de Paris a été prise par les flammes. Myriam, caporal-chef des Pompiers de Paris, était une des premières à intervenir. 

BRUT

Lorsque la sirène a retenti dans la caserne, les soldats du feu ne s'attendaient pas à voir Notre-Dame de Paris embrasée. Ils étaient plus de 500 à intervenir cette nuit-là, à prendre des risques et veiller tard pour tenter d'extirper l'édifice des flammes.

Myriam, caporal-chef des Pompiers de Paris, a fait partie de la première unité à intervenir sur les lieux de l'incendie. L'équipe avait réalisé un exercice au sein de la cathédrale 6 mois auparavant, ce qui leur a permis de se repérer plus facilement au sein de cette architecture imposante. 

On aperçoit Notre-Dame. Et là, on sait pourquoi on part.

Myriam

Les pompiers ont dépassé les cohortes de badauds avant de gravir les escaliers en colimaçon pour accéder au sommet du monument. Face à la combustion, ils ont tenté d'abattre les flammes qui consumaient l'immense charpente. Myriam se souvient d'un fracas qui a fait écho : la flèche de la cathédrale, rongée par la braise, s'est effondrée sur elle-même. "Quelque temps après, on nous a donné l'ordre d'évacuer parce qu'il pouvait y avoir un possible risque d'effondrement", explique-t-elle. Ils ont alors déployé des lances pour attaquer le feu au bas du bâtiment mais, une fois de plus, la situation est devenue incontrôlable : "Il y avait des grosses pierres qui tombaient", explique Myriam avant d'ajouter : "C'était trop dangereux.

Des remerciements 

"On se dit qu'on est tout petit par rapport à tout ça", explique Myriam qui s'est battue contre les flammes jusqu'à quatre heures du matin. Malgré l'ampleur du phénomène, la structure de Notre-Dame a pu être préservée. "C'est la force du nombre qui fait qu'on peut arriver à faire quelque chose à la fin", précise-t-elle.

Le lendemain, l'action des pompiers a été saluée. Des fleurs et des boîtes de chocolats ont été offertes, des poignées de main ont été échangées. "Ils nous félicitent et ça fait chaud au cœur", raconte le caporal-chef. 

Ce 15 avril, la cathédrale Notre-Dame de Paris a été prise par les flammes. Myriam, caporal-chef des Pompiers de Paris, était une des premières à intervenir. 
Ce 15 avril, la cathédrale Notre-Dame de Paris a été prise par les flammes. Myriam, caporal-chef des Pompiers de Paris, était une des premières à intervenir.  (BRUT)