Entreprises adaptées et ESAT

Les personnes ayant un handicap sont amenées à travailler en milieu "protégé" au sein des ESAT ou en milieu ordinaire de travail dans des entreprises adaptées ou centres de distribution du travail à domicile. C'est la CDPAH qui oriente la personne en fonction de ses possibilités.

Les 35 ans de l'ESAT de la fondation Sonnenhof (France 3 Alsace)

Les entreprises adaptées et Centres de distribution du travail à domicile (CDTD)

Ces structures emploient plus de 80% de travailleurs handicapés et sont soumises au Code du travail. Elles offrent aux travailleurs handicapés qui n'arrivent pas à trouver un emploi des conditions adaptées. Ces entreprises doivent rémunérer leurs salariés en fonction de l'emploi occupé, de sa qualification professionnelle, ainsi que de son rendement. Le salaire total ne peut être inférieur au SMIC et peut être pour partie subventionné par l'Etat du moment qu'ils ont trouvé un emploi. Le travailleur handicapé peut bénéficier de passerelles pour intégrer une entreprise non adaptée de travail par le biais de l'ESAT. Par exemple, il peut être mis à la disposition d'une entreprise, mais seulement dans la prévision d'une embauche.

Les établissements ou services d'aide par le travail, ESAT (ex CAT)

Il existe 1 400 ESAT en France. Ils apportent un accompagnement médico-social et une activité professionnelle à des personnes atteintes, de manière durable ou momentanée, de handicaps importants. Leur capacité de travail étant inférieure au tiers de la normale, la collectivité prend en charge leur placement. Le travailleur handicapé intégré à un ESAT n'a pas le statut de salarié mais celui d'usager de l'établissement. Il ne peut donc être licencié. Il signe un contrat de soutien et d'aide par le travail avec l'ESAT, renouvelable par tacite reconduction tous les ans. Il perçoit une indemnité comprise entre 55% et 110% du SMIC pour une activité à temps plein. Le travailleur handicapé peut travailler en milieu ordinaire, mais il reste attaché à l'ESAT.Les ESAT permettent également d'accéder à des actions de formation et à la validation des acquis de l'expérience afin d'aider les handicapés à améliorer leurs CV et pour proposer à leurs futurs employeurs des compétences analogues à un employés lambda.

Plus d'informations sur ce site

Rédigé par La rédactionPublié le 21/02/2011