Caroline Duez, photographe et malvoyante

Caroline Duez est artiste photographe. Sensible aux couleurs et aux formes, il est difficile de croire qu'elle est malvoyante.

"C'est la frustration de ne pas voir qui m'a donné envie de faire de la photographie. On pourrait penser que c'est antinomique, mais au contraire, c'est parce que je ne vois pas que j'ai envie de faire de la photographie pour voir", explique l'artiste photographe Caroline Duez. Elle est malvoyante depuis sa naissance et elle a fait de son handicap un atout. "J'ai eu cette idée un jour de prendre en photo ce que l'on me montrait, un peu au hasard, et je me suis rendu compte qu'après, quand je faisais les agrandissements des photos, je voyais ce que l'on me montrait", raconte-t-elle.

Comment peut-on photographier en étant malvoyante ?

"C'est devenu un jeu, puis je me suis équipée d'un téléobjectif, pour m'en servir comme des jumelles, pour pouvoir agrandir les choses, et là c'est devenu magique. J'ai découvert le monde autrement, je voyais un peu le monde", se souvient-elle. Comment peut-on photographier en étant malvoyante ? "Mes yeux sont très attirés par les couleurs", explique Caroline Duez. "J'aime bien faire des choses très graphiques : des rondeurs ou des lignes (...). Je pense que toute personne qui a un handicap et qui a envie de faire quelque chose fera tout pour le faire", conclut-elle.

Caroline Duez est artiste photographe. Sensible aux couleurs et aux formes, il est difficile de croire qu\'elle est malvoyante.
Caroline Duez est artiste photographe. Sensible aux couleurs et aux formes, il est difficile de croire qu'elle est malvoyante. (France Info / Caroline Duez)