Télétravail : le service public s’adapte aux nouvelles règles

Publié Mis à jour
Télétravail : le service public s’adapte aux nouvelles règles
France 2
Article rédigé par
J. Cholin, S. Agrabi, P.-M. de La Foata - France 3
France Télévisions

Dans ses annonces du lundi 6 décembre, le Premier ministre Jean Castex enjoignait les entreprises à imposer deux à trois jours de télétravail par semaine. L’Etat veut aussi montrer l’exemple dans la fonction publique. Reportage à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne).  

À Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), la mairie n’échappera pas à la règle du télétravail. Une mesure qui nécessite une vraie réorganisation. "Le fait d’être sur place et à proximité des utilisateurs, c’est largement mieux", rapporte un employé. "Sur une ville comme Vitry, on est entre 15 et 20% dont la nature des métiers peut être en quasi-totalité en télétravail, ça reste une minorité", détaille Fernando de Sousa, directeur général de l’administration de la mairie.

Des démarches plus complexes pour les retraités

Pour se plier à cette règle, plusieurs pistes, comme celle de réduire les horaires d’accueil en mairie. Une décision qui divise les usagers. "Je pense que c’est mieux. Tout se fait sur le web, même l’état civil", affirme une jeune femme. Mais les démarches sont plus complexes pour les personnes âgées, moins habituées aux outils électroniques, nuance une autre dame. À l’office HLM, où les agents sont très souvent au contact des locataires, compliqué également de passer en télétravail. "Il y a des problématiques avec la langue, avec la compréhension de l’outil numérique", souligne Charlotte Ougier, directrice du service. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.