Vacances : des salariés continuent d'être sollicités par leur employeur pendant leurs congés d'été

Publié Mis à jour
Vacances : des salariés continuent d’être sollicités par leur employeur pendant leurs congés d’été
France 3
Article rédigé par
B. Briffaut, F. Depaquit A. Sarlat, M. Semerjian - France 3
France Télévisions

Les vacances d’été, c’est le moment de décompresser. Mais près d’un salarié sur trois reste encore connecté. Pourtant, la loi encadre strictement les congés.

Avec le développement du télétravail, la déconnexion devient de plus en plus difficile pour de nombreux salariés. Pendant les vacances d'été, c'est pourtant un droit. Certaines études montrent que près d'un salarié sur trois se connecte à distance pendant ses congés. Et cette pratique a un nom : les tracances. Le phénomène a été accentué par le télétravail.  

Des solutions pour être vraiment en vacances 

Un salarié sur cinq dit être sollicité par son employeur. Pourtant, les périodes de repos sont strictement encadrées par la loi. En cas de manquement, l’employeur pourrait être condamné à verser à son salarié 1 500 euros. Des petites astuces existent pour faciliter la déconnexion, comme indiquer sur sa boîte mail que l’on est absent, couper son téléphone professionnel ou, solution extrême, privilégier un lieu de villégiature sans connexion internet.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.