Sages-femmes : en colère, elles demandent une revalorisation du métier

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Sages-femmes : en colère, elles demandent une revalorisation du métier
FRANCE 2
Article rédigé par
L.Legendre-Trousset, France 3 Régions, A.Lopez - France 2
France Télévisions

Les sages-femmes expriment leur colère. C'est la troisième fois cette année que ces professionnels de santé se mobilisent pour dénoncer un manque de reconnaissance et des salaires trop faibles.

C'est, proverbialement, un des métiers les plus beaux du monde. Et il fait plus ou moins rêver. Les sages-femmes sont mobilisées depuis vendredi 24 septembre et tout le week-end qui suit. Elles exigent des hausses de salaires alors que leurs missions se multiplient. "Depuis des années, on nous augmente nos compétences, on fait du suivi gynécologique de prévention, on peut faire des interruptions volontaires de grossesse, mais sans derrière nous revaloriser", déplore Julie Durruty, sage-femme. 

Demande de revalorisations

Une hausse de salaire de 100 euros pour les sage-femmes hospitalières a été annoncée. Une revalorisation jugée insuffisante face à leur niveau de formation. Leurs conditions de travail se sont dégradées ces dernières années. Manque de moyen et de personnel dans les salles d'accouchement, les sage-femmes se retrouvent de plus en plus à gérer les urgences. "On n'a pas le temps, on est en flux tendu en permanence", explique Elodie Pieyre, sage-femme hospitalière. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé au travail

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.