Retraite : travailler plus pour financer la dépendance ?

L'âge légal de départ à la retraite ne bougera pas. Il restera à 62 ans. Pourtant, ça ne veut pas dire que les Français seront poussés à travailler plus. L'idée serait de cotiser quelques mois supplémentaires.

France 2

Travailler plus longtemps pour financer la perte d'autonomie, c'est l'une des pistes envisagées par le gouvernement pour alléger la facture des personnes dépendantes. Aujourd'hui, un salarié peut partir à la retraite à taux plein dès l'âge de 62 ans à condition d'avoir cotisé 172 trimestres. Demain, l'exécutif envisage de maintenir l'âge légal, mais d'augmenter le nombre de trimestres cotisés.

Une erreur pour les syndicats

L'objectif : répondre à l'augmentation du coût de la dépendance. Une idée qui divise. "Tout dépend de la proportion, de l'effort qu'on nous demande ?", lance une passante. Pour les syndicats, le gouvernement fait un amalgame. Ils estiment que faire payer la dépendance aux seuls salariés est une erreur. Cette proposition ne ferait pas partie de la future réforme des retraites, mais d'un projet de loi sur la dépendance, annoncé pour la fin de l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes agées utilisent des ordinateurs. (Illustration). 
Des personnes agées utilisent des ordinateurs. (Illustration).  (FRED DUFOUR / AFP)