Pénibilité : les déménageurs veulent en bénéficier

Certaines professions sont exclues des critères de pénibilité. France 3 a suivi la journée de quelques déménageurs.

France 3

Monter, descendre, avec des charges plus ou moins lourdes. C'est le quotidien des déménageurs, alors année après année, la santé s'en ressent. Le plus difficile reste déplacer les objets encombrants, comme des lits ou sommiers. Même à trois, le travail est difficile. Le plus jeune de l'équipe réfléchit d'ailleurs déjà à changer de métier. À 56 ans passés, Jean Percheron cumule presque quarante ans de déménagement. Même s'il aime son métier, il ne se voit pas poursuivre jusqu'à 64 ans.

Des critères de pénibilité changés en 2017

Depuis 2017, le port de lourdes charges n'est plus considéré comme un facteur de pénibilité. Il permettait aux déménageurs de partir plus tôt en retraite, à 60 ans. Aujourd'hui, la profession se sent la grande perdante de ce nouveau projet de loi, examiné vendredi 24 janvier en Conseil des ministres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un déménageur transporte des cartons au palais de justice de Paris, le 11 avril 2018.
Un déménageur transporte des cartons au palais de justice de Paris, le 11 avril 2018. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)