Pass sanitaire : un casse-tête pour patrons et salariés des établissements recevant du public

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Pass sanitaire : un casse-tête pour patrons et salariés des établissements recevant du public
FRANCE 3
Article rédigé par
N.Bidard, O.Levesque, V.Gaget, P.Caron, F.Daireaux, F.Pairaud - France 2
France Télévisions

Certains employés ne sont pas d'accord avec le fait de se faire vacciner contre le Covid-19. Pourtant, dans les lieux accueillant du public ou dans les transports en commun longue distance, le pass sera obligatoire pour les salariés à partir du 30 août. 

Présenter le pass sanitaire était déjà nécessaire pour les visiteurs des musées, mais il sera bientôt aussi demandé aux salariés des lieux recevant du public. Au musée français de la carte à jouer, la mesure a eu du mal à passer auprès de certains employés. "On a des collègues qui étaient un petit peu réfractaires à l'idée de se lancer, les choses se sont arrangées après, mais ça a été un peu difficile au départ", explique Patrick Schmitt, le responsable. 

"On a envie de travailler le plus normalement possible"

David Junes, un agent du musée, estime qu'"on a tous envie de la même chose, à savoir travailler le plus normalement possible". Il a reçu ses deux doses. Les visiteurs sont rassurés. Cette mesure s'appliquera à partir du 30 août pour les salariés des musées, cinémas, transports publics, et restaurants. Sans ce graal, leur salaire peut être suspendu. Ils pourront occuper une autre fonction dans l'entreprise, sans contact avec le public. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.