Entreprises : vers un équilibre entre présentiel et télétravail ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Entreprises : vers un équilibre entre présentiel et télétravail ?
Article rédigé par
M-P. Degorce, C-M.Denis, J.Pires - France 2
France Télévisions

Le mercredi 9 juin, les consignes liées au télétravail vont changer aussi. Les règles sont assouplies, c'est aussi le cas pour les cantines d'entreprises.

Dans les open-spaces, il n'y a pas de bousculades. Le retour au bureau s'annonce progressif : deux jours par semaine. Au siège de TDF, les salariés sont plutôt contents de quitter leurs appartements. "Ça va me faire du plaisir d'aller dans les locaux pour croiser plus de monde", explique Mathieu Denoix, directeur des affaires publiques. Lisa Chever, une jeune maman, a trouvé un certain confort dans le télétravail. "J'espère qu'on va continuer à pouvoir aller en télétravail, on a tous des contraintes, les transports, les enfants, ça permet d'avoir de la souplesse", songe-t-elle. Le dispositif est prêt, mais la DRH n'a eu que quelques jours pour le mettre au point.

Dans la cantine, c'est plus strict

Il a été négocié avec les syndicats : un dispositif qui peut s'adapter aux besoins de l'entreprise ou du salarié. Ici, c'est deux journées minimum par semaine et par collaborateur. Et on garde le masque et la distanciation sociale. À la cantine d'entreprise, jamais plus de 6 personnes à table. Et pour la convivialité, le pot entre collègues sera lui aussi possible, mais en extérieur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé au travail

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.