Covid-19 : le casse-tête du télétravail, obligatoire trois jours par semaine dès le 3 janvier

Publié
Covid-19 : le casse-tête du télétravail, obligatoire trois jours par semaine dès le 3 janvier
Article rédigé par
A.Sylvain, V.Frédéric, K.Toufik, M.Hauvile, C.Vignal, L.Harper, A.Tranchant - France 2
France Télévisions

Le gouvernement a décidé de rendre obligatoire le télétravail au moins trois jours par semaine, là où c'est possible, à partir du 3 janvier. Les directions d'entreprises commencent à se préparer.

Dès le 3 janvier, trois jours de télétravail par semaine seront rendus obligatoires dans toutes les entreprises. À Médicalib, une entreprise spécialisée dans le domaine médical, le patron a déjà revu l'organisation. "Les services ressources humaines viendront le mardi et le jeudi. L'équipe produit viendra de son côté le lundi et le jeudi, en même temps que les services techniques", explique Nicolas Baudelot. Les trente salariés sont plutôt favorables au télétravail, qu'ils ont déjà expérimenté lors des confinements. Le patron est moins enthousiaste. "Il y a une émulation à travailler en groupe, quand les personnes sont chez elles, la dynamique de groupe est plus difficile à se mettre en place", souligne le cofondateur.

Des salariés "plus sereins"

Dans une start-up dédiée au soutien scolaire, l'approche est différente : les salariés vont s'organiser entre eux, et ne sont pas plus inquiets que cela. "Deux ans après le confinement, on est plus sereins vis-à-vis de cette organisation", indique Dallo Dramé, l'une des employées de Meet in Class. Les entreprises qui ne joueraient pas le jeu du télétravail pourraient s'exposer à une amende courant janvier, à condition que le mesure soit votée par le Parlement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.