Covid-19 : du relâchement dans l'application des gestes barrières

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
S.Soubane, K.Lempereur, J-M.Mier, M.Hauville, L.Lemoigne, C.Berbett - France 3
France Télévisions

Le gouvernement a rappelé, lundi 22 novembre, la nécessité de respecter les gestes barrières. La vigilance des Français aurait baissé dans les entreprises, en famille ou dans les lieux publics.

Dans les artères commerçantes de Paris, les gestes barrières ne sont pas toujours respectés. 1 000 clients défilent chaque jour chez Cyrille Geiger, buraliste. S'ils respectent globalement les gestes barrières, certains oublis sont à signaler. "Le gel hydroalcoolique est un service qu'on met à disposition, à une époque, si le distributeur était vide on avait tout de suite une réflexion, aujourd'hui on voit que globalement les gens y vont moins naturellement", note-t-il.

Mobiliser les entreprises

Si ces comportements paraissent anodins, ils alimentent la 5ème vague. Le Pr. Philippe Amouyel, épidémiologiste, estime qu'il est important de "reprendre [l]es différentes mesures barrières […] "pour éviter une remontée, même modérée du nombre de cas de Covid".

Cette remontée épidémique inquiète, au sommet de l'État. La ministre du Travail, Elisabeth Borne, était en visite dans une entreprise lundi 22 novembre, afin de mobiliser le monde du travail. L'aération des pièces n'est pas toujours respectée, pourtant le principal moyen d'éviter les contaminations dans une entreprise. Dans un avis publié lundi, le conseil scientifique préconise de renforcer les gestes barrières, et de réintroduire le port du masque dans certains lieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.