Confinement : les conditions du télétravail s'améliorent dans certaines entreprises

Meilleur matériel, prise en compte du bien-être, pas d'enfants à garder... Alors que les discussions sur le télétravail reprennent mardi entre syndicats et patronat, les pratiques semblent avoir déjà évolué depuis le premier confinement.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une personne en télétravail à Amiens (Somme). Photo d'illustration. (DOMINIQUE TOUCHART / MAXPPP)

Dans le salon de Vincent, deux bureaux se font face sur ce qui est d'habitude la table à manger. Ce cadre d'une agence de communication a retrouvé chez lui la configuration du premier confinement du printemps, à quelques détails près : "On nous avait préparé un certain nombre de choses pour nous permettre d'emmener du matériel à la maison, notre second écran, notre chaise de bureau, etc. Il y a beaucoup de choses qui ont été mises en place pour que ce soit plus pratique pour nous tous." 

>> Télétravail : votre employeur doit vous rembourser vos frais.

Alors que syndicats et patronats entament mardi 9 novembre deux semaines de négociations sur le plan d'accord national sur le télétravail, certaines entreprises comme celle de Vincent ont déjà pris de nouvelles habitudes. Et cela ne se limite pas à la question du matériel de bureau.

Il y a une vraie vigilance sur le bien être, sur la santé mentale des salariés. Ils savent que ça commence à faire beaucoup.

Vincent, cadre

à franceinfo

Cette vigilance particulière, il en est aussi question dans le groupe automobile dans lequel travaille Jennifer en tant qu'analyste financière. Mais la grosse différence pour elle, c'est que cette fois, ses enfants ne sont plus là : "Pendant le premier confinement, il y avait certaines tâches qui n'étaient pas évidentes à effectuer. On ne peut pas se permettre d'avoir un enfant qui arrive en criant derrière."

Désormais, on est beaucoup plus zen face à ça et on fournit vraiment un travail de qualité.

Jennyfer, analyste financière

à franceinfo

Pour l'organisation du travail au quotidien, les choses s'améliorent. Mais restent à définir quelles sont exactement les responsabilités de chacun, salarié et patron. En attendant un cadre clair, les entreprises s'organisent au fur et à mesure et chacune dans son coin. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.