Bien-être au travail : un responsable du bonheur

Stress, absentéisme, burn-out... De nombreux spécialistes en management reconnaissent qu'il faut révolutionner la gestion des salariés en entreprises.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Rendre les salariés heureux au travail pour obtenir de meilleurs résultats : une pratique qui nous vient tout droit des États-Unis, adopter par les géants d'internet il y a quinze ans. À tel point qu'est née un nouveau métier, le responsable du bien-être au travail, en anglais, le happiness officer. Une fonction qu'occupe Brunehilde Thako. Chaque vendredi, elle embrasse les 100 salariés de son entreprise. Sa mission : les chouchouter, par exemple en leur proposant une séance de massage.

L'absentéisme est inférieur de 20%

Dans une grande société pharmaceutique lyonnaise, la fonction existe ici depuis 25 ans. Le travail de la responsable du bien-être est fondamental. Résultat : ici, l'absentéisme est inférieur de 20% à la moyenne nationale. Pour les spécialistes du management, qu'une entreprise veuille faire le bonheur des salariés est évidemment positif, à la condition que cette démarche n'impose pas un code de conduite qui pourrait écraser les récalcitrants. En France, la prise en compte du bien-être professionnel n'en est qu'à ses débuts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux salariés se saluent amicalement.
Deux salariés se saluent amicalement. (MAXPPP)