VIDEO. Recul de l'âge de la retraite : Agnès Buzyn "est en dehors des réalités", selon Philippe Martinez

Le secrétaire général de la CGT continue de réclamer la retraite à 60 ans, alors que pour la ministre de la Santé, l'allongement de la durée du travail devrait être "étudiée". 

RADIO FRANCE

"J'invite Madame Buzyn à aller faire un stage d'un mois en Ehpad à la place des personnels et elle verra si on peut avoir des soignants aussi âgés que les résidents", a déclaré Philippe Martinez, mardi 19 mars, en réponse à la ministre de la Santé, favorable à une étude de l'allongement de la durée du travail

"Il faut être complètement en dehors des réalités du monde du travail pour pouvoir dire des sottises comme ça", a lancé le secrétaire général de la CGT à l'adresse d'Agnès Buzyn, estimant qu'il "faut parler d'espérance de vie en bonne santé, parce qu'on peut avoir 70 ans et ne pas être en forme""Tous les salariés de ce pays devraient pouvoir partir à la retraite à 60 ans avec un niveau de pension suffisant pour vivre dignement, a-t-il insisté. Quand on a travaillé toute sa vie, on devrait pouvoir partir. Ceux qui veulent continuer, personne ne les oblige à s'en aller."

Le patron de la CGT a aussi préconisé un départ à la retraite à 55 voire 50 ans pour les emplois très pénibles, comme ceux "des égoutiers qui ont dix ans d'espérance de vie de moins que les autres". Et à propos des pensions, Philippe Martinez a souhaité qu'elles "collent à l'augmentation des salaires, pas [à celle] des prix", afin que les hausses soient supérieures. 

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, invité de franceinfo, mardi 19 mars 2019.
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, invité de franceinfo, mardi 19 mars 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)