Retraites : qui va garantir la valeur du point ?

Quelle sera la valeur du point ? En cas de crise, sa valeur risque-t-elle de baisser ? Édouard Philippe dit non et assure que ce sont les partenaires sociaux qui fixeront la valeur du point, et non l'État. 

France 2

Les représentants du patronat côte à côte avec les syndicats du privé et du public. C'est un tout nouvel organisme qui va se créer pour piloter le futur système universel de retraites, avec un enjeu clé pour les partenaires sociaux : décider de la valeur du point de retraite des Français. Chaque personne accumulera des points tout au long de sa carrière, même en période de chômage. Des points qui permettront de calculer le montant de la pension de retraite.

"Nous appelons cela un régime unique sous tutelle de l'État"

Mais quelle valeur pour un point ? Chaque année, elle évoluera en fonction du salaire moyen de la population. Cette valeur du point ne pourra jamais baisser, a indiqué le gouvernement. Une règle d'or qui sera inscrite dans la loi. Mais certains syndicats sont sceptiques et assurent qu'ils n'auront pas de vrais pouvoirs de décision. "Nous appelons cela un régime unique sous tutelle de l'État. Tout se fera sous contrôle du Parlement, et l'État, in fine, prendra ses responsabilités", assure Yves Vérier, secrétaire général Force ouvrière. Édouard Philippe jure lui que les partenaires sociaux auront bien le dernier mot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une pancarte \"La retraite par coups de points\" tenue par un manifestant, le 5 décembre 2019 à Paris.
Une pancarte "La retraite par coups de points" tenue par un manifestant, le 5 décembre 2019 à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)